Article paru vendredi 7 septembre dans Ouest France:

Rentrée optimale pour 551 élèves au collège Chateaubriand

Sébastien Gallois (principal) et Nathalie Agasucci (principal adjoint), rencontrés le lendemain de la rentrée, ont considéré qu’elle s’était faite dans de bonnes conditions et qu’elle offrait des perspectives très encourageantes. « 20 divisions pour un effectif de 551 élèves, en hausse par rapport à l’an passé, une équipe d’enseignants stable, tous présents à leur poste pour entamer l’année scolaire, ajoutée à cela la belle avance prise par les travaux au cours de l’été en vue de la réalisation du nouveau collège », décrit le chef d’établissement.

Seules trois nouvelles affectations de professeurs sont à noter : Cécilia Lavanant (mathématiques) ; Joseph Morisset (technologie) ; Bruno Boscolo (éducation musicale) auxquelles s’ajoute un demi-poste supplémentaire de surveillant.

« En matière pédagogique nous avons mis en place un accompagnement personnalisé en 6 e , 5, 3 e avec l’idée d’un soutien disciplinaire en maths et français et d’un soutien méthodologique tel que comment apprendre ses leçons, complété par un système d’aide aux devoirs », a spécifié, de son côté, Nathalie Agasucci.

Le chantier du nouveau collège

Parallèlement à la rentrée des élèves et des personnels, l’échéancier de la construction du nouvel établissement est bien entendu à l’ordre du jour. Une réunion est prévue le jeudi 20 septembre, avec les parents d’élèves, pour leur expliquer le calendrier des opérations. Le projet définitif de l’ensemble a été validé par le conseil général le 29 août, s’ouvrant sur une phase d’appel d’offres de 4 mois et un début de chantier de construction en janvier 2013.

Il se déroulera en plusieurs étapes, avec notamment le bâtiment principal recevant toutes les classes, réalisé pour la rentrée 2014 et l’espace demi-pension livré en décembre 2014.

« Il ne s’agit donc pas d’une restructuration de l’existant mais d’une création intégrale en conformité avec les nouvelles normes, dont les phases de construction n’auront pas d’incidence sur la marche générale de l’établissement : il y aura constamment deux zones distinctes, afin d’assurer le maximum de sécurité, d’une part le chantier et d’autre part la zone de fonctionnement administratif et éducatif du collège, ainsi que des espaces de récréation », a conclu Sébastien Gallois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *