La sonde américaine Curiosity, le 3 février.

La sonde américaine Curiosity a découvert à la surface de Mars des preuves directes d’un ancien lac d’eau douce. S’il ne reste aujourd’hui plus d’eau à cet endroit, les tests de forage et analyses chimiques laissent penser que les conditions ont un jour été réunies pour permettre à ce lac d’abriter de la vie microbienne, il y a quelque 3,6 milliards d’années.

Les roches analysées contiennent en effet des traces de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’azote et de soufre et « fourniraient les conditions idéales pour une vie microbienne élémentaire », indique cette étude.

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/12/09/curiosity-decouvre-des-preuves-d-un-lac-d-eau-douce-sur-mars_3528159_1650684.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *