Le saviez-vous ?

Pour compléter l’article de Camille, quelques élèves de 5ème F vous apportent des précisions sur la ville gallo-romaine de Nouiodunum (Jublains).

« Jublains est une petite ville de 716 habitants (en 2014). Elle est située en Mayenne (53), dans les Pays de la Loire. » Marine DUFOUR.

« Le Mardi 14 Mars, nous, les latinistes de 5ème et de 3ème avons visité Jublains avec comme accompagnateurs M. Bonnot, Mme Garnier, Mme Déniel ainsi que Mme Nivet. Pour y aller, nous avons été dans un super car à deux étages. » Lounès JAN.

« Nous sommes partis en car avec plusieurs professeurs pour aller à la ville gallo-romaine nommée Noviodunum ; nous avons mis 2h30. Après être arrivés, nous sommes allés dans une salle pour faire une maquette de la ville et j’ai bien aimé. » Youenn GODIN.

« Les élèves de 5ème ont commencé par reconstituer la ville de Jublains (Noviodunum) au temps des Gallo-Romains. Ils ont remarqué que les principaux bâtiments de la ville étaient alignés et que le forum était au centre de la ville. Ils ont aussi remarqué que la forteresse était à l’extérieur de la ville et qu’elle était protégée par une butte de terre et par des murailles. » Florian MENIER.

« Les élèves ont appris avec l’animateur du musée que, au tout début, Jublains appartenait aux Gaulois, plus précisément aux Diablintes. A l’époque, il n’y avait pas encore de ville, mais un sanctuaire. Puis, pendant l’invasion par les Romains de la Gaule, une ville s’est créée, Nouiodunum, devenue la capitale de la cité des Diablintes. A Jublains, il y avait : un théâtre, des thermes (sous l’église actuelle), un temple (sur l’ancien sanctuaire gaulois), un forum et une forteresse. Des découvertes montrent que la forteresse protégeait des réserves et des hypothèses disent qu’il y avait aussi des objets précieux. Bref, j’ai bien aimé. » Hugo DIGUET.

« Je vous recommande de visiter Jublains car nous avons appris beaucoup de choses sur cette ville et les autres villes romaines. Le musée est vraiment intéressant et les ruines assez bluffantes. J’ai trouvé que c’était un magnifique jeu de sensations. » Léna LEBON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *